Travaux toiture plate : quelle technique d’isolation faut-il privilégier ?

Le recours à la toiture plate est de plus en plus plébiscité ces derniers temps. Celle-ci est non seulement contemporaine mais aussi présente de nombreux avantages. Un toit plat permet un éventuel élargissement d’un espace de vie supplémentaire. Y aménager un jardin ou créer une toiture terrasse végétalisée est aussi envisageable.

Pour les travaux d’isolation de la toiture plate, on peut opter pour une toiture chaude ou une toiture froide. Mais laquelle des deux serait la plus performante ?

Toiture chaude ou toiture froide : laquelle est la plus efficace ?

Parmi les différentes possibilités d’isoler un toit plat figurent les techniques de la toiture chaude ou de la toiture froide.

La toiture chaude est une isolation par l’extérieur avec la mise en œuvre de plusieurs couches. Depuis le support jusqu’à la surface du toit, on pose d’abord un pare-vapeur, puis l’isolant, ensuite une couche d’étanchéité et enfin le revêtement de toiture.

La différence majeure entre les deux techniques d’isolation réside dans l’absence de lame d’air ventilée pour la réalisation d’une toiture chaude.

Mais le point faible d’une toiture froide est précisément lié à cette ventilation de la toiture. Ce système d’isolation de toiture plate consiste à poser depuis l’intérieur, l’isolant et la membrane d’étanchéité sous le support. Entre le support et l’isolant est alors créée une lame d’air ventilé, susceptible pourtant de provoquer un phénomène de condensation qui, sur le long terme altère l’isolant et l’ossature en bois.

Dans la plupart des cas de construction ou de rénovation de toiture, la technique d’isolation la plus recommandée par les couvreurs est spécialement la toiture chaude. Cette dernière, par opposition à la toiture froide affiche en réalité, une performance thermique indiscutable.

Est-il nécessaire de solliciter les services de couvreur spécialisé ?

Certes le recours à l’isolation froide n’est pratiquement plus d’actualité. Néanmoins, il revient au professionnel du bâtiment de décider de la technique d’isolation la plus adéquate à mettre en place pour un tel ou tel toit plat.

D’où la nécessité de faire appel à l’intervention d’un spécialiste qui examinera le bâti et l’environnement avant de donner ses avis sur le système d’isolation à favoriser. En tous cas, si l’aménagement d’une lame d’air ventilée s’avère indispensable, il serait alors raisonnable d’opter pour une toiture froide.

Quoi qu’il en soit et quelque soit le type de toiture dont vous disposez, plat ou en pente, il est impératif de l’isoler. Un toit bien isolé limite avantageusement la consommation en chauffage et permet ainsi de réaliser des économies d’énergie non négligeables.

Pour des besoins en rénovation dans l’optique de mieux isoler votre logement ou même pour une construction de toiture neuve, sachez que des subventions et des aides ont été conçues et mises en place par l’Etat. Des financements qui servent à soutenir les efforts fournis dans le cadre notamment de la transition énergétique.

Pensez à vous renseigner sur des soutiens financiers dont vous pouvez bénéficier si vous avez l’intention de réaliser des travaux isolation de toiture.

(Visited 36 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire